Le SDK d’Android pour Objets connectés? Sortie en Mars

Le patron d’Android, Sundar Pichai, a indiqué que Google mettrait à disposition des développeurs d’applications son kit de développement d’ici deux semaines.

Avec Glass, Google a déjà commencé à explorer l’univers des objets connectés, mais à une échelle encore réduite. Au travers d’Android, et le développement d’un écosystème pour ces terminaux, la firme vise cette fois un marché de masse.

D’ici deux semaines, Google avancera donc son pion majeur, son OS mobile. A l’occasion de la conférence South by Southwest, le patron d’Android, Sundar Pichai, a fait savoir que le premier SDK (kit de développement logiciel)sortirait dans deux semaines.

Il permettra donc aux développeurs de créer des applications Android destinées à fonctionner sur des objets connectés. « Cela donnera aux développeurs notre vision de comment nous voyons le marché opérer » déclare Sundar Pichai.

L’ambition est donc de développer Android au-delà des smartphones et tablettes pour l’amener vers un monde du multi-écran, ajoute-t-il. Et Google, après les lunettes, devrait s’attaquer au marché des montres connectées, en partenariat avec LG.

Publicités

HTC One/Moto G, ne faites pas la MAJ vers Kitkat 4.4!

Certains des utilisateurs de mobiles Motorola Moto G et HTC One font face à divers problèmes depuis qu’ils ont mis à jour leur mobile vers KitKat 4.4. Les pertes de signal et une batterie qui se vide rapidement sont les principaux symptômes.

Depuis la mise à jour vers KitKat, de nombreux utilisateurs du Motorola Moto G se sont plaints de divers problèmes. Parmi eux, on trouve : la perte du signal mobile, l’affichage de l’icône « aucune carte SIM », la mise en mode Avion, la réactivation du signal mobile en devant passer au mode avion puis au mode normal, des pop-up d’erreur signalant le mode avion en essayant de passer des appels, d’autres pop-up indiquant que le processus com.android.phone s’est arrêté… Bref, des bugs récurrents qui gâchent l’utilisation du mobile. Un compte britannique rassure : « Utilisateur d’un Moto G et sujet à des problèmes avec la mise à jour KitKat 4.4 ? Vous n’êtes pas seul ».

Même constat pour certains utilisateurs du HTC One depuis la mise à jour, avec des soucis de perte du signal. Mais le plus gênant provient de la batterie qui s’épuise à une vitesse impressionnante. HTC a d’ailleurs stoppé le déploiement de la mise à jour vers KitKat afin de ne pas affecter plus de mobiles. « Après avoir fait la mise à jour vers KitKat j’ai de sérieux problèmes de batterie, et la réinitialisation n’y fait rien » rapporte un malheureux sur Twitter.

Concernant Motorola, il n’y a pour le moment pas eu de réponse du constructeur. On espère toutefois le déploiement rapide de correctifs afin de pallier ces problèmes.

CYANOGENMOD 11 M4 est sorti, il apporte correctifs et (petites) améliorations

Dans la nuit du 9 mars, CyanogenMod-11

la célèbre ROM Cyanogenmod a connu une nouvelle évolution. La version 11 M4 est officiellement téléchargeable et elle apporte quelques nouveautés mais surtout de nombreux correctifs.

Le mois dernier déjà, la start-up avait lancé la version M3 de Cyanogenmod 11, permettant l’utilisation sur de nombreux smartphones et tablettes. Aujourd’hui, les développeurs déploient cette mise à jour M4 qui intègrera à son tour de nouveaux appareils. Quelques nouveautés ont été apportées mais la plupart des évolutions concernent des correctifs. Cette version du logiciel est plus stable que la précédente et l’on se rapproche de sa version finale. Cyanogen publie également la liste des nouveautés apportées à cette nouvelle mouture.

  • Le mode immersif – Correction de quelques problèmes avec le clavier Swype (service EdgeGesture)
  • Bluetooth LE – WiPower API SDK, diverses corrections
  • Système NavBar – Mode main gauche
  • Support de l’accéléromètre l’accéléromètre (selon l’appareil)
  • Volume Panel – introduit l’effet de transparence
  • Traductions – Ajout de plusieurs nouvelles langues et correctifs
  • MediaPlayer – nouvelles API pour la suspension / reprise
  • QuickSettings – Correction d’un bug dans le programme d’installation et d’utilisation de profil rapide
  • Panneau applications récentes – Correction de quelques problèmes sur les appareils bas de gamme
  • Thème Engine – Correction de quelques bugs
  • Optimisations – Démarrage accéléré en présence d’un CPU multi-core, ajout d’une option pour forcer les « graphismes haut de gamme » sur l’appareil bas de gamme
  • Trebuchet – Correction de quelques packs d’icônes
  • Paramètres – Support de dispositif multiples mains libres
  • Privacy Guard – Confirmation des autorisations de réinitialisation

Les fichiers porteurs de ces nouveautés sont disponibles en téléchargement à cette adresse pour les différents appareils compatibles, en attendant la version finale de Cyanogen.

Sécurité des apps non téléchargées depuis Google Play Store

Il existe deux moyens de télécharger des applications:

  • Google Play Store
  • Liens fournissant directement les .apk

Malheureusement, pour la deuxième option, l’application n’est soumise à aucun contrôle et peut donc nuire fortement aux utilisateurs. C’est pourquoi, lors d’une conférence RSA (conférence portant sur la sécurité de l’information), Google a annoncé qu’il comptait étendre son outil Verify Apps aux applications tierces. Et ce, même après que les utilisateurs les aient installées.

Selon l’ingénieur en charge de la sécurité Adrian Ludwig, sur scène à la conférence RSA, Google va scanner les applications téléchargées de toutes les sources si l’option est cochée dans Android. Jusqu’à maintenant, il n’y avait qu’une vérification, mais désormais Verify Apps saura prévenir l’utilisateur après coup, même si l’app malicieuse avait passé le premier scan.

Le choix final de suppression de l’application restera celui de l’utilisateur. La seule chose que fera Android, c’est lui fournir une notification. Selon Adrian Ludwig, la fonctionnalité devrait être disponible dans les prochaines semaines. On n’en sait pas plus sur les versions d’Android qui seront concernées.