Android 5.0 devrait s’appeler « Lemon Meringue Pie »

Android 5.0, actuellement surnommé Android L pour sa version de developer preview, ne connaît pas encore de nom officiel. Avec sa sortie approchant, les spéculations reprennent : alors que tous pensent depuis des mois que « Lollipop » sera l’heureux élu, d’autres sources penchent aujourd’hui vers « Lemon Meringue Pie ».

Android L devrait connaître sa version officielle « d’ici l’automne » : sa présentation approche donc à grand pas. Sans confirmation officielle de Google, difficile de lui donner un nom définitif, car tout pourra encore changer dans les jours qui suivent. C’est le site Android Police qui en a fait la découverte, dans des fichiers SDK de la version developer preview de Android L, où la mention « LMP » revient à de nombreuses reprises : il s’agit des premières lettres de Lemon Meringue Pie, tarte au citron meriguée comme l’on en connait chez nous.

Ces découvertes sont appuyées par une autre fuite, concernant la future tablette Nexus 9, aussi nommée HTC Volantis : un document de certification WiFi a vu le jour sur Internet. On y repère encore l’acronyme « LMP ». À rappeler que, longtemps, Android KitKat avait été surnommé « Android Key Lime Pie », dessert très proche de la tarte au citron meringuée. Il y a des gourmands chez Google !

Publicités

Envie d’une app iOS sur Android? C’est possible grace à Cider

Des chercheurs aux États-Unis ont réussi à faire tourner des applications iOS sous Android. Ce n’est pas la première fois que l’on parle d’un portage d’application d’un système à l’autre, mais là, il s’agit d’un programme qui permet de faire tourner une application iOS sur un appareil Android. 

On n’en sait pas beaucoup plus pour l’instant, si ce n’est le nom dudit programme, Cider. D’après les chercheurs, Cider permettrait aux utilisateurs Android de faire tourner à la fois des applications iOS et Android sur leur smartphone ou leur tablette. Le réussite du projet Cider est d’autant plus impressionnante que les obstacles à l’intégration d’applications de l’App Store sur Android ne sont pas tous de l’ordre du développement : on ne peut par exemple pas faire appel à des médias provenant d’iTunes sur Android, ce que font les applications iOS ; de la même manière il est très difficile de faire tourner du contenu flash correctement sur un appareil iOS.

Cider est un peu à Android ce que Bootcamp est aux Mac, et il permettrait bien des choses actuellement impossibles.

Pour prouver leurs dires, l’équipe de l’université de Columbia derrière le projet a publié une vidéo montrant une Nexus 7 faisant tourner une application iOS.

Heartbleed, la faille d’openSSL

Une faille du protocole OpenSSL présent dans Android a été récemment découverte. Elle permet de subtiliser des informations envoyées à travers Internet dès que le protocole est utilisé. C’est par exemple le cas des connexions HTTPS aux webmails ou aux sites bancaires. Si la faille a fait pas mal paniquer, nous vous proposons quelques solutions pour garder la tête froide.

Heartbleed-fix

Heartbleed, c’est quoi ?

La faille qui touche le protocole OpenSSL nommée CVE-2014-0160 serait présente depuis environ 2 ans. Des chercheurs viennent de découvrir ce bug qui permet à des personnes mal intentionnées de subtiliser les données personnels des connexions utilisant OpenSSL et donc les protocoles SSL et TLS. C’est notamment le cas du HTTPS qui permet de se connecter aux sites sensibles comme les réseaux sociaux, les webmails ou encore les sites bancaires. Mais d’autres utilisations sont faites du OpenSSL comme les applications de client mail ou encore les serveurs hébergeant les sites web. Dans ce dernier cas, ce sont surtout les professionnels qui sont touchés lors de la transmission des données entres les serveurs Web. OpenSSL est implanté dans certaines distributions de Linux ainsi que sur Mac OS.

 

Android est-il touché ?

Android étant basé sur Linux, il est potentiellement vulnérable à cette faille. Et la version d’OpenSSL actuellement disponible sur Android, la 1.0.1f, est vulnérable. La faille touche toutes les versions d’OpenSSL de la 1.0.1 à la 1.0.1f. La version 1.0.1g sortie le 7 avril a permis de supprimer le bug. Mais pour être déployée sur Android, il faudra une mise à jour de la ROM du téléphone. Il ne reste plus qu’à espérer que les constructeurs jouent le jeu mais on peut craindre que certains téléphones anciens ne soient pas mis à jour et restent alors vulnérables.

openssl-checker-4-3-s-307x512

Comment se prémunir de la faille ?

Si votre terminal, votre ordinateur et même le serveur se lequel vous vous connectez dispose de l’ancienne version d’OpenSSL, il y a un risque. Dans le cas de votre androphone, certains, dont des éditeurs d’antivirus, ont créé des applications dédiées pour vérifier la version d’OpenSSL sur votre terminal. C’est le cas par exemple de Heartbleed Detector. Toutefois, si votre terminal est dans la faille, tout dépendra de la promptitude des constructeurs ou opérateurs à délivrer un correctif.

En ce qui concerne les sites internet et leurs serveurs, il est possible de les checker avant de vous connecter. Une liste des sites vulnérables existe sur Github. Il est d’ailleurs possible de tester les serveurs des sites Internet.

La révélation de Heartbleed aux yeux du monde est une bonne chose car elle permet à tous et à toutes de connaître les risques et d’inciter les différents acteurs à agir en conséquence. La faille a une solution, grâce à sa mise à jour. Si un site sur lequel vous avez l’habitude de vous connecter est concerné par la faille, attendez quelques jours le temps que le site fasse le nécessaire.

Problème d’écriture sur la micro-sd? C’est fini!

Bien que KitKat ait introduit une liste de fonctionnalités plutôt intéressantes, l’une d’entre elles pourrait venir mettre une épine dans le pied à plusieurs utilisateurs. Certains d’entre vous l’auront compris, nous parlons de l’écriture de données d’une application sur une micro-SD dans un répertoire autre que celui qui lui est allouée, mais fort heureusement SDFix vient pallier ce problème récurrent.

android 4.4.2 kitkat sdfix sdcard

Destinée aux smartphones et tablettes rootés, l’application SDFix: KitKat Writable MicroSD (de son nom complet) vous permet de régler le problème de l’écriture de données sur la version d’Android KitKat (4.4.x). La dernière version d’Android, en effet, freine la possibilité offerte à des applications d’écrire du contenu sur une carte mémoire dans un autre répertoire que le sien. Il lui manquera la permission d’écriture prévue à cet effet (WRITE_EXTERNAL_STORAGE). Mais avec un appareil rooté et SDFix installé, le souci se règle en deux temps trois mouvements en réalisant bien les étapes données à l’écran.

Sachant que la plupart des ROM Custom embarquent nativement le correctif proposé par SDFix, il est beaucoup plus utile aux ROM Stock disposant des droits root sur le terminal Android concerné.

L’application SDFix est disponible gratuitement

Hoverchat : une application pour consulter ses SMS sans quitter l’application en cours

Lassé de l’interface classique de la gestion des SMS sous Android ? Hoverchat permet non seulement de la remplacer gratuitement par un affichage beaucoup plus beau, mais en plus elle autorise à répondre à vos messages sans quitter votre activité en cours.

HoverChat

Hoverchat a été conçu de façon à rendre la vie de l’utilisateur Android beaucoup plus simple. Ses développeurs égyptiens sont partis du constat qu’il était souvent pénible de devoir quitter l’application en cours d’utilisation pour pouvoir lire et répondre à ses SMS. Ils ont donc conçu une application capable de se superposer à toutes les autres applications en cours de fonctionnement de façon à ce que les SMS entrants s’affichent en transparence. Mieux, il est également possible de répondre au message à la volée, sans avoir besoin de repasser par l’écran d’accueil.

IMPORTANT: Les utilisateurs de Go SMS Pro, Handcent SMS et MySMS doivent DESACTIVER ces applications avant d’utiliser Ninja SMS. Celles-ci rentrent en conflit avec Ninja SMS pour la priorité de réception de messages du système. Si vous ne souhaitez pas les désactiver, veuillez ne pas télécharger Ninja SMS et… Pour les autres, finit les switch d’applications pour répondre aux sms!

Le SDK d’Android pour Objets connectés? Sortie en Mars

Le patron d’Android, Sundar Pichai, a indiqué que Google mettrait à disposition des développeurs d’applications son kit de développement d’ici deux semaines.

Avec Glass, Google a déjà commencé à explorer l’univers des objets connectés, mais à une échelle encore réduite. Au travers d’Android, et le développement d’un écosystème pour ces terminaux, la firme vise cette fois un marché de masse.

D’ici deux semaines, Google avancera donc son pion majeur, son OS mobile. A l’occasion de la conférence South by Southwest, le patron d’Android, Sundar Pichai, a fait savoir que le premier SDK (kit de développement logiciel)sortirait dans deux semaines.

Il permettra donc aux développeurs de créer des applications Android destinées à fonctionner sur des objets connectés. « Cela donnera aux développeurs notre vision de comment nous voyons le marché opérer » déclare Sundar Pichai.

L’ambition est donc de développer Android au-delà des smartphones et tablettes pour l’amener vers un monde du multi-écran, ajoute-t-il. Et Google, après les lunettes, devrait s’attaquer au marché des montres connectées, en partenariat avec LG.

HTC One/Moto G, ne faites pas la MAJ vers Kitkat 4.4!

Certains des utilisateurs de mobiles Motorola Moto G et HTC One font face à divers problèmes depuis qu’ils ont mis à jour leur mobile vers KitKat 4.4. Les pertes de signal et une batterie qui se vide rapidement sont les principaux symptômes.

Depuis la mise à jour vers KitKat, de nombreux utilisateurs du Motorola Moto G se sont plaints de divers problèmes. Parmi eux, on trouve : la perte du signal mobile, l’affichage de l’icône « aucune carte SIM », la mise en mode Avion, la réactivation du signal mobile en devant passer au mode avion puis au mode normal, des pop-up d’erreur signalant le mode avion en essayant de passer des appels, d’autres pop-up indiquant que le processus com.android.phone s’est arrêté… Bref, des bugs récurrents qui gâchent l’utilisation du mobile. Un compte britannique rassure : « Utilisateur d’un Moto G et sujet à des problèmes avec la mise à jour KitKat 4.4 ? Vous n’êtes pas seul ».

Même constat pour certains utilisateurs du HTC One depuis la mise à jour, avec des soucis de perte du signal. Mais le plus gênant provient de la batterie qui s’épuise à une vitesse impressionnante. HTC a d’ailleurs stoppé le déploiement de la mise à jour vers KitKat afin de ne pas affecter plus de mobiles. « Après avoir fait la mise à jour vers KitKat j’ai de sérieux problèmes de batterie, et la réinitialisation n’y fait rien » rapporte un malheureux sur Twitter.

Concernant Motorola, il n’y a pour le moment pas eu de réponse du constructeur. On espère toutefois le déploiement rapide de correctifs afin de pallier ces problèmes.